Couple qui rigole en s'enlaçant
Logo de L'Atelier Wedding
Vous êtes ici :>>>Le déprime après mariage : nos conseils

Le déprime après mariage : nos conseils

depression mal être post mariage

Le Wedding Blues : on en parle ?

Le “Wedding Blues”, ou la déprime post’-mariage… Quel sujet tabou que j’aborde là. Et pourtant, vous n’êtes pas à l’abri qu’il vous envahisse. Peut-être même que vous l’avez déjà ressenti. Comment résoudre ça docteur ? De mon simple avis, le “wedding blues” doit être envisagé avant qu’il ne frappe à votre porte.

Imaginez le “Wedding Blues” comme un convive de la fête que vous n’avez pas vraiment choisi d’inviter. Préparez son accueil et alors sa présence vous sera moins désagréable.

D’ailleurs, je vous recommande vivement quatre autres articles en relation avec le bien-être des mariés avant, pendant et après le mariage :
Les hommes et les préparatifs du mariage
Le mariage et la vie de couple : conseils d’une thérapeute,
Se recentrer pour mieux profiter,
Quand le coeur parle : se marier en pleine conscience.

Voici mes quelques conseils pour vous éviter une “dépression post mariage” qui dure :

Le Wedding Blues, c'est quoi ?

Le “wedding blues”, c’est à mon sens comparable au “baby blues”. Or, pour le “baby blues”, nous avons des preuves scientifiques qui expliquent cet état : la chute des deux hormones sécrétées dans le corps pendant la grossesse et l’accouchement : L’ocytocyne, “l’hormone de l’amour” qui permet d’avoir des contractions de travail et l’endorphine, qui plonge dans un état second “comme sur un nuage”.

Rien a été prouvé concernant les hormones sécrétées dans le corps lors d’un mariage…mais :
– Pendant plusieurs mois, les préparatifs demandent de la concentration, de temps et de l’organisation,
– La dernière ligne droite, le montage, est intense et prend beaucoup d’énergie,
– La fête, le grand final, est couplé d’émotions, de rire, de joie intense.
– Et puis boum, tout le monde repart et s’enchainent alors rangement, ménage, puis retour à la maison où tout semble tout d’un coup bien vide : il n’y a plus les cadeaux d’invités à préparer sur la table du salon, plus de plan de tables à imaginer, plus de petit “scroll” sur Pinterest avant le coucher…

Tiens, tiens, ça ressemble un peu à l’arrivée d’un bébé ça, non ?

Et bizarrement pour ces deux événements “heureux”, notre entourage, qui s’est déjà marié ou qui a déjà eu des enfants, nous a très peu alerté des émotions négatives qu’on pouvait ressentir dans “l’après”. Alors, on se sent seul. On n’ose pas en parler ou demander de l’aide puisqu’on ne veut pas paraitre différent. Et pourtant, c’est plutôt humain comme réaction du corps, non ?

Sauf que sans demander d’aide, cela peut durer un jour, puis deux, puis trois, et ça peut se transformer en réel état de mal être si l’on agit pas.

1/ Attention à l'énergie que vous mettez dans vos préparatifs :

Plus vous aurez accumulé de fatigue dans les préparatifs et d’attentes concernant le jour J de l’union, plus l’après sera difficile à vivre.

– Continuez à avoir d’autres loisirs que de planifier cette fête. L’organisation de votre mariage ne doit pas prendre tout votre temps libre au risque qu’il devienne une obscession.
– Aussi, déléguez ! Autant à votre partenaire (cet article vous sera utile) qu’à vos proches : amis et famille.
– Choisissez des prestataires en qui vous avez confiance, avec qui vous avez une belle relation. Vous limitez alors les tensions du jour J.
– Autant vous le dire clairement : beaucoup de choses ne se passeront pas comme prévu. C’est le principe même de l’événementiel : des événements inattendus se présentent TOUJOURS. Alors plus vous y mettez d’attente, plus vous aurez de déception.

2/ Investissez dans votre couple

Au lieu de vous concentrer sur les détails de votre fête de mariage, c’est peut-être mieux d’investir dans votre couple. Vous êtes sur le point de franchir une étape importante dans votre vie à deux. Réfléchissez à ce que vous voulez construire après ce mariage, le sens que vous souhaitez apporter à votre union et à votre vie commune. Adieu les contes de fées où “ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants” : la réalité est autre, faite de concessions, de hauts, de bas, de communication, de valeurs communes et parfois d’incompréhension. Alors discutez de tout cela.

Je vous conseille trois livres qui traitent de la vie du couple et qui sont des petites pépites de lecture : – Eloge du mariage, de l’engagement et autres folies de Christiane Singer
La vie de couple : dix clefs pour mieux vivre à deux de Harville Hendrix et Helen Lakelly Hunt,
Les 5 langages de l’amour par Gary Chapman.

Aussi, j’ai interviewé il y a quelques temps une thérapeute sur la vie de jeunes mariés. Retrouvez l’article ici.

Vous le savez peut-être déjà, la passion, le temps “romantique” de votre relation dure environ deux à trois ans. Pendant ces quelques années, c’est l’amour fou, la vie en rose, votre partenaire est parfait(e) sur tous les points. En réalité, c’est que vous ne voyez que les choses positives. Les petits “défauts” vous sautent aux yeux après cette période. Seulement, si votre petite déprime de post-mariage arrive à ce moment-là, c’est la remise en question assurée : « Est-ce que j’ai vraiment choisi la bonne personne ? », « Il/Elle était comme ça avant qu’on se marie ? », « Comment j’ai fait pour l’aimer autant avant ? ». Si vous avez choisi cette personne, c’est parce qu’elle vous complète. Et certainement que les défauts que vous lui trouvez, vous les retrouverez chez un(e) autre partenaire… Au lieu de répéter le même schéma indéfiniment avec d’autres partenaires (Passion pendant 3 ans puis rien ne va plus…), investissez dans la relation actuelle. Votre partenaire a certainement beaucoup des valeurs qui vous plairont toute une vie !

3/ Acceptez le vide post-mariage

Dans beaucoup d’articles, on vous conseillera de vous plonger dans de nouveaux projets pour éviter ce mal-être : bébé, rénovation d’une maison, voyage…

Mais que fuit-on à vouloir remplir toujours plus notre vie ? Vous venez de passer 6 mois à deux ans à organiser ce projet. Ne vous enfermez surtout pas dans un autre projet encore plus lours. Accueillez ce vide. Prenez un moment pour ralentir : la vie, c’est aussi savoir prendre du temps pour soi, pour respirer. Une nouvelle vie vous attend, alors préparez-là, et faites des choses qui rendront ce vide agréable : une après-midi au spa, un dîner aux chandelles avec votre époux-se, une soirée avec vos ami-es ou rien… le canap’, les chaussons et le plaid, c’est bien aussi.

4/ Si cela dure, faites vous accompagner :

Cependant, si cette état de déprime s’éternise et qu’au bout de quelques semaines, vous n’arrivez toujours pas à en sortir, c’est peut-être que cela cache un problème plus profond. Tournez-vous alors vers un professionnel pour qu’il vous aide.
Il n’y a pas de honte à se faire accompagner dans des moments plus compliqués de la vie !

Puis, accrochez-vous ! Cette personne est certainement la bonne, avec ou sans “wedding blues”. Votre nouvelle vie à deux commence !

Je remercie de tout coeur Lilypop Photographie de m’avoir partagé ses sublimes images. Un grand coup de coeur pour le travail de “Dis moi oui Festival” qui est derrière l’organisation de ce shooting photos ainsi que tout le reste de l’équipe y ayant contribué.

Christelle Rosa

Les crédits

Organisation : Dis moi oui Festival | Photographie : Lilypop Photographie | Décoration événementielle : La Tablerie | Lieu de réception : Domaine du château de la chasse | Robe : Castille mariage | Fleuriste : Sous les branches |

Je suis Christelle, décoratrice de mariage et styliste pour les pros.

En 2015, je lance le 1er salon alternatif du mariage à Nantes «L’Atelier Wedding» pour mettre en valeur les talents créatifs & modernes du mariage en Pays-de-Loire.

En 2019, je crée ce site du même nom pour donner d’autant plus de conseils aux futurs mariés de la région nantaise, afin qu’ils abordent leur union de manière détendue & dans une atmosphère bienveillante.



Laissez un commentaire

Newsletter

Coucou !

Je suis Christelle, décoratrice de mariage et styliste pour les pros.

En 2015, je lance le 1er salon alternatif du mariage à Nantes «L’Atelier Wedding» pour mettre en valeur les talents créatifs & modernes du mariage en Pays-de-Loire.

En 2019, je crée ce site du même nom pour donner d’autant plus de conseils aux futurs mariés de la région nantaise, afin qu’ils abordent leur union de manière détendue & dans une atmosphère bienveillante.

Pictogramme Écrivez-moi
Écrivez-moi