Couple qui rigole en s'enlaçant
Logo de L'Atelier Wedding

Le mariage et la vie de couple : conseils d’une thérapeute

Conseils pour couples de jeunes mariés

Conseils précieux d'une thérapeute de couple depuis 20 ans dans le métier.

Depuis que je pense à la création de ce blog, j’avais pour idée d’interviewer un(e) thérapeute de couple et de recevoir les précieux conseils d’une experte sur la vie de couple et comment maximaliser les chances que cela fonctionne. Quel plaisir d’écouter les mots d’Enia, qui exerce dans la profession depuis 20 ans.

Elle est spécialisée depuis 7 ans dans la thérapie « Imago », qui est un outil de communication formidable apportant beaucoup de sécurité aux couples qui la consultent. Dans cette thérapie, les deux conjoints ne sont pas face au thérapeute : ils sont tous les deux en face à face pour se parler calmement et en profondeur. Le(a) thérapeute est à côté plus comme un coach et pour guider la discussion avec beaucoup de respect. Je vous invite vivement à vous intéresser à cette méthode, que j’ai moi-même utilisé lorsque mon mari et moi avions des difficultés à nous comprendre (Et je vous assure que je ne suis pas payée pour vanter les mérites de cette technique !)

Pour accompagner les précieux conseils d’Enia, le photographe Geoffrey Arnoldy me fait l’honneur de me confier quelques photos d’une séance « Day After » (jour après le mariage) des jeunes mariés Chantal & Sacha.

Je vous laisse découvrir tout ça.

Questions sur la vie de couple

Christelle : Enia, t’arrive t-il de recevoir des jeunes couples en consultation ou est-ce que ta clientèle est davantage plus âgée ? 
Enia : En général, les couples qui viennent me consulter ont déjà vécu un certain nombre d’années ensemble, entre 20 et 30 ans. J’ai tout de même quelques amoureux qui me consultent au début de leur relation ou avant le mariage, pour se donner les meilleures chances possibles pour que leur vie à deux fonctionne. Ils ont déjà vécu quelques temps ensemble. Ils sentent que des petites choses « accrochent » et veulent avoir les clefs pour les régler.

C : Quelle problématique revient souvent dans les couples mariés ?
E : Les problèmes de communication sont les plus fréquents. Mais même au delà de ça : la difficulté d’aimer.

Apprendre à aimer et à accepter la différence de l’autre se fait tout au long d’une vie. Ce n’est pas quelque chose de naturel comme beaucoup peuvent le croire. Cela s’entretient, se travaille.

Il y a des hauts et des bas dans une relation. Et il faut entretenir les bons moments, nourrir le bon pour que les bas se fassent moins sentir.

C : Que conseillerais-tu à un jeune couple qui se marie ? 
Déjà avant le mariage, je conseille que chacun vive seul(e) un moment, au moins une petite année. Pour être face à soi-même, se connaître (Avoir une routine, prendre soin de son intérieur, savoir prendre soin de soi aussi sans l’autre). Cela me paraît essentiel. On peut avoir un amoureux mais vivre quelque temps sans lui, c’est bien. C’est même vital. On s’accorde le temps de mûrir avant de vivre à deux.
Ensuite, dans les premiers temps ensemble, c’est important d’apprendre à vivre avec nos différences, voir comment ça se passe dans le quotidien. Quelles sont les valeurs sur lesquelles nous nous rejoignons. On est pas obligés d’être d’accord sur tout, mais c’est important que les projets fondamentaux soient communs. A quel type de vie on aspire ?

Christelle : Il n’y a pas de recette magique pour un mariage qui dure, peut-être en as-tu tout de même une à nous donner ?
E : J’avais lu un livre d’un thérapeute (dont je ne me souviens malheureusement pas le nom) qui avait pris le temps d’étudier les couples qui allaient bien. Il avait identifié que les couples qui se portaient bien après des années ensemble étaient ceux qui dans une journée faisaient une centaine de choses positives pour l’autre par des attentions particulières (gestes, compliments, services, observer l’autre, être avec l’autre à 100% un moment dans la journée, avoir une qualité de présence, le regarder dans les yeux quand il s’exprime, l’observer pour le comprendre…)

Il avait remarqué aussi que ces personnes étaient bien avec eux même, équilibrées (On peut d’ailleurs sentir que l’on a des choses à régler dû à notre passé, à notre enfance, et c’est donc important de les régler seul, pour que la relation soit bien aussi.)

Et ces personnes étaient fondamentalement très respectueuses des différences de leur partenaire.

C : J’ai entendu parlé des « 5 langages de l’amour », peux-tu m’en dire quelques mots ?
E: L’amour, ce n’est pas naturel, ça se cultive. Evidemment des personnes aiment spontanément, possède le langage de l’amour (hérités par leurs parents souvent). Mais on a tous des langages d’amour qui nous parlent plus. Par exemple, certains savent faire des cadeaux, partager… C’est très facile pour eux de donner. D’autres n’accordent pas d’importance aux cadeaux.
Certains sont plus tactiles, ont besoin de beaucoup de caresses, câlins.
Les cinq langages de l’amour sont : Les cadeaux, le partage de moments de qualité, les paroles valorisantes, le service rendu et le toucher physique.
Il est important de comprendre quels langages notre partenaire parle et surtout lequel a t-il besoin.
Si tu t’évertues à faire des cadeaux à un partenaire pour qui cela n’est pas vraiment « preuve d’amour ». Alors il ne se sentira pas aimé, alors que tu fais tout pour lui montrer que tu l’aimes, mais avec ton langage…

Mais ça se développe les langages d’amour, ça se travaille si on veut que notre relation fonctionne.

C : On voit souvent de jeunes futurs mariés qui mettent beaucoup d’énergie dans l’organisation de leur mariage, puis l’après-mariage (enfin l’après-fête) est parfois difficile à vivre, qu’aimerais-tu dire à ces personnes ? 
Il faut prévoir d’autres beaux projets pour la suite. C’est vrai que le mariage est une grande organisation. C’est éprouvant. D’ailleurs, c’est prouvé : Sur l’échelle du stress, le mariage fait partie des événements les plus stressants dans la vie.
Alors il ne faut pas tout concentrer sur la fête, il faut penser à l’après. Et aussi rester soi-même, égale à soi. Pas vouloir faire comme les autres et pas mieux que tous. Ca encore, c’est un travail sur soi pour mieux se connaître.

C : Dans les moments plus difficiles d’un couple, qu’est-ce qu’il est important de faire ? 
E : Ne pas traiter le problème pendant le conflit. Se séparer, aller dans une autre pièce. Discuter de ça plus tard, quand on est calmé. Prendre un moment au calme pour réfléchir de quelle manière on peut parler du problème à son conjoint mais en parlant de soi sans accuser l’autre : Qu’est ce qui m’a blessé, pourquoi cela m’a blessé ? Et aussi, ouvrir son coeur, montrer sa vulnérabilité.
Cela s’appelle la « Communication non violente ».

C’est bien aussi de pouvoir en discuter avec quelqu’un d’extérieur : un proche bienveillant par exemple ou un thérapeute Imago (hihi !).

C : Pour investir dans notre couple, aller plus loin, as-tu des ressources de lectures complémentaires à nous donner :
E : Pour ceux qui aiment plus internet que le papier, il y a le site très complet M’ ton couple. Aussi, je vous conseille le site Imago France, qui informe aussi sur la thérapie que j’utilise pour mes couples.
En livres, mes deux références préférées sont :
Grandir et guérir grâce au couple, aussi Les 5 langages de l’amour de Gary Chapman et enfin un livre aussi sur « la communication non violente » : Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs) de Marshall Roosenberg.

Je remercie Enia pour tous ces bons conseils ainsi que Geoffrey Arnoldy pour ses sublimes photos. Je vous donne rendez-vous mercredi prochain pour un reportage mariage de la région.

Christelle

Les crédits

Thérapeute de couple Imago : Enia | Photographies de l'article : Geoffrey Arnoldy |

Je suis Christelle, décoratrice de mariage et styliste pour les pros.

En 2015, je lance le 1er salon alternatif du mariage à Nantes «L’Atelier Wedding» pour mettre en valeur les talents créatifs & modernes du mariage en Pays-de-Loire.

En 2019, je crée ce site du même nom pour donner d’autant plus de conseils aux futurs mariés de la région nantaise, afin qu’ils abordent leur union de manière détendue & dans une atmosphère bienveillante.



Laissez un commentaire

Newsletter


Coucou !

Je suis Christelle, décoratrice de mariage et styliste pour les pros.

En 2015, je lance le 1er salon alternatif du mariage à Nantes «L’Atelier Wedding» pour mettre en valeur les talents créatifs & modernes du mariage en Pays-de-Loire.

En 2019, je crée ce site du même nom pour donner d’autant plus de conseils aux futurs mariés de la région nantaise, afin qu’ils abordent leur union de manière détendue & dans une atmosphère bienveillante.

Pictogramme Écrivez-moi
Écrivez-moi