|14 juin 2023

Trouver le rituel de cérémonie qui vous ressemble

rituel ceremonie laique mariage

Les méthodes de nos officiantes de cérémonie

Au delà d’une célébration de votre amour durant une journée festive, le mariage est aussi l’occasion de vous unir de façon symbolique. Pour cela, la cérémonie laïque est de plus en plus répandue. C’est pendant ce moment que beaucoup pratiquent un ou des”rituel(s) de cérémonie“.

Mais alors, comment déterminer le rituel de cérémonie qui vous ressemble ? Instagram et Pinterest regorgent de superbes idées mais ce n’est parfois pas la réalité d’un mariage, et surtout pas la vôtre.

Aujourd’hui, pour vous aider dans votre démarche et créer le rituel qui vous correspond, Stella des Créateurs de Cérémonie, Camille de Quorum & Hélène de De l’évènement dans l’air vous livrent tous leurs secrets. Trois officiantes de cérémonie, trois méthodes différentes : découvrez les diverses façons de construire votre rituel de cérémonie personnalisé.

Qu'est-ce qu'un rituel de cérémonie de mariage ?

On parle de rituel de cérémonie, mais en fait, qu’est-ce que c’est ?

Pour les officiantes du carnet, un rituel de cérémonie est un acte ou un moment symbolique (parfois même sacré selon les croyances de mariés) illustré par un geste, une idée, qui représente l’union et la vision du couple.

Selon elles, un échange de voeux, d’alliances et même la cérémonie en elle-même représentent un rituel en soi.

Le rituel de cérémonie peut accompagner la cérémonie pour renforcer, sublimer le moment, l’engagement, le message qu’on souhaite faire passer.

Le problème est que ces gestes se vulgarisent à l’extrême à force d’être récupérés à droite à gauche sur des listes qu’on retrouve un peu partout sur internet. Ces rituels perdent alors tout leur sens et tombent parfois même dans le kitsch… On fait pour faire… parce qu’on a l’impression, que c’est une espèce de passage obligatoire.

Mais les officiantes l’affirment : certaines cérémonies peuvent comporter 4 ou 5 rituels et d’autres pas du tout. L’essentiel est de trouver du sens dans ce rituel, de vraiment vous demander pourquoi vous le faites. Si la réponse est “parce que tout le monde le fait”, alors mieux vaut ne pas en faire du tout.

Il est plus important de soigner chaque étape de votre cérémonie laïque, chaque prise de parole (pas plus de 4 ou 5 selon leurs conseils !), plutôt que de choisir un petit rituel “au pif”. Prenez davantage de temps à soigner les interventions de vos proches. Choisissez des thématiques qui vous parlent.

Si vous avez l’envie profonde de marquer votre amour par un ou plusieurs geste(s) symbolique(s) durant la cérémonie, les conseils des différentes officiantes de cérémonie de notre carnet d’adresses vous seront utiles. Bonne lecture pour la suite de cet article !

Méthode 1

La première méthode, c’est Camille de Quorum qui vous la propose. Au cours des entretiens, elle aide les amoureux à trouver les mots justes pour définir le sens de leur engagement. Parfois, ils découvrent même chez l’autre des facettes qu’ils ne connaissaient pas encore ! C’est un beau moment de partage, plein de sens, essentiel aussi pour Camille, si elle veut leur proposer des idées de trame ou de rituels qui leur correspondent vraiment.
Elle nous confie :

“Le message qui m’a le plus émue récemment est un sms de la maman d’un marié qui, bien qu’elle n’ait pas souhaité participer directement, m’a remerciée de lui avoir permis en assistant à la cérémonie « de (re)découvrir mon fils et de mieux comprendre leur couple.”

Mais alors, quelles sont les différentes étapes à suivre pour construire le rituel de cérémonie qui vous ressemble ?

Camille de Quorum :
Au moment de valider la trame avec mes mariés (donc après les entretiens de préparation), même si je garde quelques surprises pour le jour-J, on décide toujours du (ou des) rituel(s) ensemble. Là encore, c’est un échange : en fonction du contenu des entretiens, soit j’ai déjà une ou plusieurs idées que je soumets aux futurs mariés (et je reste ouverte à leurs propositions aussi s’ils ont déjà une idée en tête dès le départ !), soit l’idée vient au cours de la réflexion commune.

Toujours, on construit le rituel autour des questions suivantes :
Étape 1 : Quel est le message, le sens du symbole ? Il faut qu’il soit adapté au vécu du couple et en cohérence avec le reste de la cérémonie. Par exemple, le rituel des rubans (handfasting) ne correspondra pas trop à un couple qui met au cœur de la relation l’idée d’indépendance, mais parlera certainement à un couple pour qui le mariage représente l’union de deux destins. Le texte qui accompagne éventuellement le rituel sera important pour compléter ce message, et je l’adapte toujours, même si j’ai déjà pratiqué le rituel dans une précédente cérémonie.

Étape 2 : Est-ce qu’on inclut l’assemblée ou est-ce qu’on reste centré sur le couple ? C’est en lien avec la signification du mariage pour vous, les amoureux, et la place que prennent les dimensions familiale et amicale dans votre vie. On peut choisir d’avoir un rituel collectif en plus d’un rituel de couple, comme le rituel des pelotes de laine, ou opter pour un rituel qui combine les deux comme le rituel du ring-warming (photo ci-dessous), ou le rituel des 4 bougies par exemple.

Étape 3 : Est-ce qu’on est plus sensible à l’aspect matériel ou immatériel ? Une bougie, un chant, une danse…parleront à ceux qui veulent ancrer leur union dans l’instant présent, tandis qu’un arbre à empreintes ou un rituel du sable, dans lequel on crée un objet, seront préférés par ceux pour qui garder une trace est important. Et la capsule temporelle ou le vin de garde, par exemple, sont des rituels qui s’inscrivent dans un temps long et permettent de prolonger matériellement les intentions du jour-J !

Exemple ci-dessous : Rituel de l’arbre à la cérémonie laïque de Sonia & Romuald

Et enfin, une fois que ces principaux critères sont validés, il y a le côté « esthétique » (bien sûr il faut que ça plaise visuellement aux mariés !) et la personnalisation, car il est possible d’ajuster pleins de paramètres d’un rituel pour le rendre unique : choix d’un objet de famille ou fait-maison par une personne chère à votre cœur, d’un élément qui rappelle les origines d’un des amoureux ou d’un parent…

Avant de décider, je peux montrer des photos de précédentes cérémonies ou des images d’inspiration si les amoureux ont besoin d’exemples pour se projeter.

Mais le rituel qui vous correspond, c’est un peu comme l’amour de sa vie finalement : quand c’est le bon, on le sait !

Exemple ci-dessous : Rituel du cocktail à la cérémonie laïque de Sonia & Romuald

Méthode 2

À présent, découvrez les conseils d’Hélène de De l’évènement dans l’air. Hélène nous confie :

Souvent, on me demande si je fais partie des amis, de la famille. Ils me décrivent comme rassurante, empathique, qui arrive à les embarquer dans leur bulle pour un moment unique.

Et depuis peu, Émilie a rejoint l’équipe. Elle officie avec autant de douceur qu’Hélène, en français… et en anglais !

Alors Hélène, comment construis-tu un rituel de cérémonie avec les mariés ?

Étape 1 : Être à l’écoute des mariés. Plus j’avance dans les années d’officiante de cérémonie laïque, plus je me rends compte que je suis de plus en plus dans les émotions, quelles qu’elles soient. J’attache énormément d’importance à la préparation en amont avec les futurs mariés. Je suis présente, j’accompagne, j’écoute et soutiens. Je vis avec eux les stress, les joies et les déconvenues de l’organisation d’un mariage. Au fur et à mesure, cela crée un lien tout particulier, ils peuvent se reposer sur moi, être en confiance. Cela leur permet de se laisser porter et moi de me sentir à l’aise le jour J. Je peux ainsi aborder la cérémonie avec beaucoup de détente, de joie, d’humour.

Exemples dans les photos ci-dessous : Echange d’un bracelet, boîte à vin scellée avec des mots des proches et les voeux à l’intérieur.

Étape 2 : Récolter les informations nécessaires. C’est un ensemble de pleins d’éléments de la préparation qui permet d’arriver à construire la cérémonie.

Les futurs mariés que j’accompagne suivent un parcours riche de nombreuses informations pour pouvoir découvrir ou redécouvrir tout ce qui existe autour de la cérémonie laïque.
J’ai conçu toute une plateforme en ligne sur laquelle ils remplissent des questionnaires, lisent des explications de rituels déjà existants, écoutent des playlists musicales, s’interrogent sur leurs intervenants, etc. C’est une sorte de base de données, une base de travail pour eux pour se familiariser avec l’univers.

Exemple photo ci-dessous : Rituel des sables transformé en rituel des épices pour une famille épicurienne

Étape 3 : Sélectionner le ou les rituels qui correspondent. Je les accompagne ensuite pendant de nombreuses rencontres pour compléter et se rencontrer vraiment. Je ressens ainsi mieux les émotions, les vibrations, les énergies que dégagent chacun des couples. Et c’est en mélangeant toutes ces étapes que le cheminement se fait. On s’inspire, on imagine, on crée jusqu’à ce qu’on trouve le geste qui leur parle, qui fait sens pour eux, qui les touche.

Au final, ce ne sera sûrement pas un de la liste « pré-établie », et c’est ça qui est génial. Ce sera leur geste bien à eux. C’est en étant à l’aise avec leur rituel qu’ils pourront ensuite embarquer les invités dans leur univers.

Et puis il faut savoir qu’avec moi, la cérémonie sera une entière surprise, même pour les mariés. Outre la trame générale et les rituels choisis, mes mariés ne connaissent rien au contenu, pour leur faire vivre une expérience inoubliable, pour les faire vibrer, ressentir les émotions de façon naturelle, authentique et spontanée.

Exemples ci-dessous :
1/ Rituel des vœux avec des cartes illustrées (par Hélène) que le marié devait piocher.
2/ Rituel d’un message écrit sur un ruban par chaque invité, puis clouté à une branche de bois flotté

Méthode 3

La troisième méthode est celle de Stella des Créateurs de cérémonies. Les Créateurs de cérémonies sont un collectif de 7 officiantes, réparties dans plusieurs jolies villes de France (dont Nantes évidemment !). Elles sont reconnues pour leur engagement artistique dans la création et la célébration de leurs cérémonies, parce que cette sensibilité fait partie de leur vie. C’est même devenu une nécessité dans leur démarche de travail.

Il paraît aussi que la « préparation de couple » qu’elles proposent pendant le process de création est un vrai « plus » qui attire la plupart de leurs futurs mariés qui aiment s’impliquer et s’approprier leur cérémonie. Et puis le collectif propose aussi des ateliers coaching pour ceux et celles qui ont décidé de se débrouiller tous seuls parce qu’elles trouvent que c’est un joli (et courageux !) projet.

Au-delà du jour J, qui est évidemment le point d’orgue de toute cette aventure, chaque étape de création permet de redécouvrir son couple, de s’affirmer, de s’émouvoir, et aussi de créer de nouveaux liens avec sa « tribu du cœur » (ses invités…).

Et selon toi Stella, quelles sont les étapes à suivre ?

Stella des Créateurs de cérémonie :

Étape 1 : Comprendre les mariés. Dans notre collectif, nous ne proposons que de la création de cérémonies sur mesure… Ce qui veut dire que lorsqu’il y a « rituel » il est à chaque fois pensé sur mesure aussi !

Quand on sent un couple sensible aux symboles (voire à une approche spirituelle) et qu’il aimerait s’aventurer de ce côté ou proposer une expérience à ses invités à travers une « expérience symbolique », on met alors en place un travail d’enquête – grâce à la préparation de couple – qui nous permet de définir l’univers qui lui correspond, mais aussi et surtout les « enjeux » que représente pour le couple cet acte d’union. Par exemple, certains couples sont des résilients, et vivent leur mariage comme une nouvelle chance, une renaissance. D’autres sont dans un élan de gratitude. D’autres encore cherchent à se révéler… Et c’est à partir de cet « enjeu » là que nous allons commencer à imaginer la forme d’un rituel. Nous l’appelons : le « fil rouge » de la cérémonie.

Étape 2 : La mise en forme. Nous allons prêter attention à l’univers culturel et esthétique propre à vous, futurs mariés, à vos goûts, vos habitudes mais aussi ce qui vous attirent. Soit, nous nous inspirons directement de vos traditions familiales, ou d’une coutume croisée dans l’un de vos voyages et qui vous a marqués. Ou alors – parce qu’il y a aussi des curieux ou des aventuriers – nous vous proposons d’autres inspirations qui semblent vous correspondre.

Puis, nous ré-imaginons et surtout adaptons cette idée de base pour qu’elle corresponde parfaitement à ce qu’on souhaite symboliser. L’idée est que cet acte symbolique soit tout de suite accessible pour les mariés mais aussi pour les invités !

Ne pas tomber dans le « folklorique » mais rester toujours dans « l’authentique », le beau.

Et surtout : nous partageons toutes nos idées avec les mariés pour qu’ils puissent adhérer et s’approprier ce moment…

Étape 3 : La touche finale, la mise en scène ! Nous choisissons chaque accessoire avec soin (quand c’est nécessaire d’en utiliser) : des matières aussi nobles que possible, des objets qui ont une histoire, une âme… On soigne la gestuelle, on s’entraîne parfois avec vous, ou vos proches ! Vient ensuite le choix de la musique qui accompagnera ce moment pour le « porter » et bien sûr : priorité absolue sur l’écriture du texte qui permettra à chacun de comprendre la portée de ce rituel, son « pourquoi ». L’objectif est atteint quand, le jour de la cérémonie, on se laisse embarquer… Et quand même les invités qui n’ont pas du tout la même culture ou le même style, trouvent pourtant que ce rite est une évidence pour les mariés et qu’ils ont aimé le découvrir et y participer ! Fédérer, créer du lien, donner du sens… toujours !

Alors, prêts à trouver le rituel de cérémonie qui vous ressemble ? Que ce soit seuls ou accompagnés d’un officiant de cérémonie, vous êtes maintenant parés !

Et comme il est parfois difficile de savoir ce que l’on veut vraiment, je vous conseille de faire parler votre coeur pour vous marier en pleine conscience.

Les crédits

Photo de couverture : photographe : Julia Allio | Photo de couverture : Shooting : L'Atelier Wedding | Photo de couverture - Fleuriste : Atelier Aimer | Photo de couverture - Tenues : Silvène Hudon | Photo de couverture - Mise en beauté : Margot Maquille | Photo de couverture - Déco : Hip Hip Hip Hourra | Photo de couverture - Officiante de cérémonie : Krystell de Les créateurs de cérémonie | Papeterie : Papier Machine | Amoureux : Mina & Thomas |

Organiser votre mariage avec sens


Tous nos conseils

S'abonner à la newsletter


reportage mariage photographe reporter
Vous êtes photographe ?

Soumettez un reportage

Si vous vous retrouvez dans l’esprit de L’Atelier Wedding, n’hésitez pas à nous contacter pour partager vos images !

Qui vous écrit ?

Hello, moi c'est

Christelle !

Rédactrice du blog & organisatrice du salon L’Atelier Wedding – France.
Envie de papoter ? Envoyez-moi un petit mot doux :


Instagram
Suivez-nous sur

Erreur: Error validating access token: Session has expired on Monday, 10-Jun-24 02:52:55 PDT. The current time is Tuesday, 18-Jun-24 18:53:22 PDT.