Couple qui rigole en s'enlaçant
Logo de L'Atelier Wedding
Vous êtes ici :>>>Mariage naturel bohème dans le Morbihan

Mariage naturel bohème dans le Morbihan

mariage naturel boheme Morbihan

Claire et Christophe

Claire et Christophe ont la quarantaine et habitent au bord du Golf du Morbihan près de Vannes avec leurs deux garçons. Ils fêtent 20 ans d’amour en 2020 dans ce petit paradis de vie en Bretagne.

J’ai tout de suite été touchée par le reportage de Dorothée Buteau qui retranscrit une journée de noce simple, fun et pleine de sens. Cela ne m’étonne pas que Stella, des Créateurs de Cérémonies soit de la partie : nous pouvons ressentir qu’une grande importance est donnée à la cérémonie laïque et au sens de l’union. Je vous laisse découvrir ce doux mariage en images.

La rencontre puis l'idée du mariage

Christelle : Pouvez-vous nous raconter comment vous vous êtes rencontrés ?
La mariée :
J’ai rencontré Christophe en 2000 grâce à un très bon ami commun. On a juste sympathisé mais ce n’est que plus tard que j’ai su qu’il avait eu le coup de foudre ce soir là… On s’est croisés plusieurs fois ensuite et c’est un mois après, il m’a passé un coup de fil pour me proposer de boire un verre 30 minutes plus tard ! OUPS, j’ai dit oui, désactivé le mode pyjama et je me suis vite préparée pour tenter d’être à l’heure ! Pour la petite histoire, ce soir-là, au moment de régler la note du bar, je me souviens de son regard angoissé lorsqu’il s’est aperçu qu’il avait oublié… son portefeuille et que j’ai dû régler nos consommations !
Après un emménagement à deux, une rénovation de maison et des constructions, des projets professionnels et surtout 2 enfants et

20 ans plus tard, l’Amour est toujours là ! Intense, complice, routinier ou houleux parfois mais tellement évident.

Christelle : A quel moment avez-vous su que le mariage était pour vous ?
La mariée :
Alors, … en toute sincérité, s’aimer et vivre ensemble est devenu assez vite évident et ça l’est toujours… Mais bizarrement, je pense que nous voulions vivre notre histoire au jour le jour sans nous poser de questions ! Prendre ce que la vie nous offrait sans tirer de plans sur la comète ! Puis, quand nos garçons sont nés en 2005 et en 2012, j’avoue que de mon côté, le fait de ne pas porter le même nom que mes enfants m’a fait voir les choses différemment mais je n’ai jamais voulu forcer Christophe qui semblait très bien vivre les choses telles quelles… On s’est bien pacsés en 2007 pour une histoire juridique et le montage de ma société mais ça n’était pas pareil et on le savait tous les deux.Le sujet a souvent été évoqué sur le ton de la plaisanterie par nos amis et proches mais il lui (nous) a fallu… du temps.

La demande en mariage

Christelle : Comment s’est déroulée la demande ?
La mariée Claire :
Un jour pourtant, il a fini par faire une première tentative de demande en mariage mais disons que les circonstances n’étaient pas … hum… mémorables pour moi au milieu d’un restaurant pas terrible, bruyant et bondé de monde… et je n’ai pas eu envie de répondre en ne gardant que ce seul souvenir. Sans être hyper idéaliste, j’éprouvais le besoin d’un truc fou et digne de ce qu’on vivait ! J’ai donc attendu une dizaine d’années de plus avant qu’il se décide à arrêter de courir après le temps et qu’il fasse de nouveau sa demande du haut de la Dune du Pyla par -3°, un vent glacial un jour de février ! Et là, j’ai dit “OUI” bien sûr, à condition que nous soyons bien deux à organiser cette belle fête !

L'organisation du mariage

C : Combien de temps avez-vous pris pour l’ensemble de l’organisation et quels points vous paraissent les plus primordiaux ?
La mariée :
Lorsqu’on s’est mis d’accord sur le fait de se lancer à deux dans l’aventure de l’organisation du mariage et donc d’y consacrer du temps (nous sommes tous les deux chefs d’entreprise dans le commerce et autant dire que le temps pour nous est une denrée précieuse…), nous nous sommes vite rendus compte qu’il allait falloir anticiper plus de choses que nous ne l’imaginions si nous voulions synchroniser les lieux et prestataires de notre choix !
Et, même si l’idée était d’organiser un mariage cool et en comité moyen (moins de 80 personnes), nous avons dû commencer nos recherches environ un an et demi avant car nous avions une idée assez claire de ce que nous ne voulions pas mais… beaucoup moins de ce dont nous avions envie.

Cela devait d’abord se dérouler en juin puis ça s’est décalé à début septembre. Nous avons dû composer aussi avec l’incertitude les derniers mois. (Merci la COVID 19 !) Globalement, on a quand même eu beaucoup de chance étant donné la situation !

Le critère important : “Donner du sens”. Ça a été le point d’orgue qui nous a fait choisir le lieu de cérémonie et l’ensemble de nos prestataires…

De manière assez instinctive, nous sommes allés vers des professionnels avec qui nous avons d’abord accroché humainement et nous ne l’avons pas du tout regretté car il y a eu comme un alignement de bonnes étoiles !

Les rituels de cérémonie

C : Vous avez fait une cérémonie laïque : quels étaient les rituels et le thème de cette cérémonie ?
La mariée :
Tout ce que qu’on peut dire, sans forcément parler de rituel et sans trop savoir d’où c’est venu, c’est que j’avais, moi, envie d’un espèce de gros câlin avec l’ensemble de nos témoins et proches sur une musique précise… C’était la seule chose dans laquelle je me projetais en pensant à notre cérémonie… J’en ai parlé à Christophe qui a tout de suite adhéré à l’idée !

Le reste du scénario s’est construit petit à petit autour de cela avec l’aide de Stella, notre bonne fée, officiante en or, avec qui nous avons eu la chance de vivre une vraie rencontre quelques mois plus tôt. Ainsi, avec beaucoup d’écoute, de patience, un sens inné de l’humain et beaucoup de talent, elle a su comprendre qui nous étions et tout ce qu’elle nous a proposé ensuite est devenu assez évident. D’une page blanche, elle a su écrire une partition en totale harmonie avec nos attentes. Des bulles de souvenirs en passant par celles du temps, on a eu le droit à quelques surprises vraiment chouettes dont on se souviendra longtemps !

Meilleur souvenir

C : De cette journée, quel moment a été le plus touchant pour vous ?
La mariée :

Notre arrivée sur le lieu magique de notre cérémonie laïque, en plein air, sur une musique choisie par nous, main dans la main avec nos enfants devant nos invités assis face à la mer. Invités que nous n’avions pas vu avant leur arrivée pour la plupart ! C’était très émouvant !

Il y a eu aussi un 2ème moment très fort : “le gros câlin” (pas du tout covid proof) dont nous avions rêvé et que Stella a su concrétiser dans le déroulement de la cérémonie, une sorte de communion énergétique et pleine de bonnes ondes avec nos proches juste avant l’échange de nos voeux. Chacun était libre de s’approcher, masqué ou non, de se lier à nous juste en tenant l’épaule de la personne devant lui… Pendant ces quelques minutes, nous avons ressenti une émotion d’une rare intensité…

Conseils des mariés

C : Si vous aviez quelques conseils précieux à donner à des futurs mariés, quels seraient-ils ?
La mariée :
Tout au long des préparatifs : Parlez ! En couple et avec vos prestataires si besoin, parlez de tout ce dont vous avez envie ou pas pour ce jour J ! Ne vous laissez pas influencer par des proches sur des choix qui ne vous ressemblent pas et allez vers les prestataires avec qui vous vous sentez en totale confiance !
Déléguez un maximum au moins une semaine avant tout ce qui n’est pas prévu par le traiteur afin de profiter pleinement de l’essentiel le Jour J !
Et surtout : détendez-vous et laissez vous porter même si tout ne se passe pas tel que vous l’aviez imaginé ! Même si vous êtes exigeant ou maniaque du contrôle…(un peu comme moi), sachez que c’est possible, lorsqu’on a été maître de ses choix !

Rédigez une “To-do list” sur un tableur partagé en ligne que vous pourrez consulter et alimenter au fur et à mesure qu’une idée vous vient (même brouillon), chacun de votre côté, en lui attribuant ensuite un ordre de priorité, une date d’échéance, les liens web vers lesquels retrouver une info, etc. Bref, centralisez tout dans un seul dossier. Et faites de même avec les devis, contrats, listes d’invités par exemple.

Les mots de la photographe

Christelle : Quel a été le moment le plus touchant pour toi derrière ton objectif sur ce mariage ?
Dorothée Buteau :
Indéniablement la cérémonie remplie de moments hyper forts : le “hug” géant ; les “bulles de souvenirs et libres pensées” lues par les invités, nous faisant passer des rires aux larmes en quelques secondes ; les mots bouleversants des mariés lors de l’échange de voeux qui font ressentir toute la force de leur parcours ensemble… et j’en passe.
Stella, l’officiante, avait construit avec eux un format de cérémonie ultra personnalisé très fort de sens.

Christelle : Quel prestataire t’a vraiment surpris par la qualité de son travail ?
Dorothée :
Encore une fois, Stella Beuvard, l’officiante, de Cumsidera qui a été pour les mariés indéniablement bien plus qu’une simple officiante mais véritablement un maillon de leur histoire de couple et sans aucun doute devenu une amie pour eux.
Coup de coeur aussi pour Listo Papito, le food-truck latino : un franc succès !

Je remercie de tout coeur Dorothée Buteau de m’avoir confié ses belles images, ainsi que Claire, la mariée, par ses généreuses réponses.

Les crédits

Photographe : Dorothée Buteau | Créatrice de cérémonie : Stella de Les Créateurs de Cérémonies | Alliances : Passage Joaillerie | Lieu de réception : Porzh Kerviche | Tentes nomades : Structures Éphémères | Food-truck : Listo Papito | Robe de mariée : Sessún Oui | Gilet du marié : Hockerty | Fleurs & Couronne : Le Naturel Fleuriste | Bancs et banquette cérémonie laïque : Ô Bonheur des Dames | Cadeaux d'invités : La Fabrique à sachets | Photobooth : Josepho |

Je suis Christelle, décoratrice de mariage et styliste pour les pros.

En 2015, je lance le 1er salon alternatif du mariage à Nantes «L’Atelier Wedding» pour mettre en valeur les talents créatifs & modernes du mariage en Pays-de-Loire.

En 2019, je crée ce site du même nom pour donner d’autant plus de conseils aux futurs mariés de la région nantaise, afin qu’ils abordent leur union de manière détendue & dans une atmosphère bienveillante.



Laissez un commentaire

Newsletter

Coucou !

Je suis Christelle, décoratrice de mariage et styliste pour les pros.

En 2015, je lance le 1er salon alternatif du mariage à Nantes «L’Atelier Wedding» pour mettre en valeur les talents créatifs & modernes du mariage en Pays-de-Loire.

En 2019, je crée ce site du même nom pour donner d’autant plus de conseils aux futurs mariés de la région nantaise, afin qu’ils abordent leur union de manière détendue & dans une atmosphère bienveillante.

Pictogramme Écrivez-moi
Écrivez-moi