|28 février 2024

Mariage coloré et multiculturel à la ferme en Sarthe

Tereza & Laurent

Tereza est d’origine Tchèque, elle a étudié l’Art en Tchéquie, Slovaquie, Mexique et France durant 10 ans.
Laurent est maraicher Bio, d’origine Indonésienne, adopté par un couple Franco-Américain.

Après des études dans l’enseignement et la création du Jardin collectif Petit à Petit où ils se sont rencontrés, Laurent décide de créer les Jardins de Souvré sur la ferme familiale à Souvré, Neuvy-en-Champagne. Tereza va rejoindre l’aventure après son Master.
Elle dirige aujourd’hui tout le volet accueil à la ferme en gîtes, chambres d’hôtes ainsi que les tables d’hôtes.

Découvrez leur touchante histoire et leur mariage pensé et personnalisé par leurs soins dans les moindres détails au travers des photos de Marion Billou.

Et si vous aimez les ambiances colorées pour un mariage, découvrez ce shooting inspiration aux notes colorées et gipsy.

L'idée du mariage

Laureline : À quel moment avez-vous su que le mariage était pour vous ?

Au début de notre histoire en 2015, Tereza étudiait à Bratislava. Venue en France pour travailler durant ses vacances, Laurent l’a raccompagné à sa station de bus pour rentrer dans son pays. Juste avant de monter dans le bus, Laurent a dit à Tereza :

Pour toi, je déplacerai des montagnes et un jour je t’épouserai !

En 2020, Laurent souffre d’un grave cancer qui va durer deux années. Tereza a maintenu l’activité de maraîchage jusqu’à sa rémission.

Il faudra attendre 2022 pour concrétiser le mariage. Car avec l’activité intense de la ferme, puis le cancer ainsi que le covid, … réunir nos familles n’était pas le plus simple.

Nous nous sommes finalement mariés à notre ferme Les Jardins de Souvré, entourés de nos familles Tchèques, Américaines, Françaises et de nos amis très proches.

Note de la rédaction : Le mélange des cultures vous inspire, je vous invite à découvrir également le mariage multiculturel de Babita & Xavier.

La demande en mariage

Laureline : Comment s'est déroulée la demande ?

Quand Tereza vivait à Mexico city en 2018, elle invita Laurent pour les vacances.
Il a attendu le bon moment, perchés au sommet de la pyramide du Soleil de Téotihuacan, sort la bague et lui demande sa main. A quoi elle répond oui!

Note de la rédaction : Vous venez de faire votre demande ? Je vous invite à lire ensemble l’article « se marier en pleine conscience » afin de démarrer vos préparatifs en toute sérénité.

L'organisation du mariage

Laureline : Combien de temps avez-vous pris pour l'ensemble de l'organisation et quels points vous paraissent les plus primordiaux ?

Nous avons pris un an pour tout préparer.
Tereza a conçu tous les éléments graphiques: Carte Save the date, Carte d’Invitation, …

Tereza a cultivé, récolté et assemblé toutes les fleurs de notre mariage. Un travail d’avril à septembre !

Le matin, nous avons invité seulement notre famille à la Mairie de Neuvy. A la sortie, la famille de Tereza avait organisé une vraie sortie de Mairie Tchèque : accordéon, danse, chants, eau de vie et biscuits traditionnels.

La date du 1er Octobre fut audacieuse vis à vis du risque de pluie. Il a fallut réfléchir à un plan B pour chaque moment de la journée.

Tereza souhaitait absolument cette date, car elle correspond à la période de floraison des cyclamens qui tapissent l’ensemble du Domaine du château de la Renaudière où nous sommes allés pour notre shooting photos en famille.  

De retour à la ferme, nous avions préparé notre gîte pour le repas du midi en famille.
Nous avons décidé d’organiser la réception, le vin d’honneur puis le diner chez nous, à la ferme.

A 16h, nous attendions le reste des convives (amis et voisins) dans le Jardin pour une belle cérémonie Païenne. Nous avons beaucoup de chance de connaitre des musiciens parfaits pour ce moment. En effet, la cérémonie fut accompagnée d’une harpe celtique, d’un violon et de percussions.

A la fin de la cérémonie, nous avions préparé des petits bâtons avec des rubans pour faire une haie d’honneur. Après avoir remercié tous nos invités sous l’arche fleurie, nous procédâmes sous la haie d’honneur remplie de cris de joie et d’applaudissements, accompagnés des musiciens à pied.

Nous avons invité tout le monde à se rafraichir au vin d’honneur (deux tonnelles en terrasse dans le jardin). Puis les musiciens, duo folk Irlandais, ont animés ce moment. Nous avons fait des photos de groupe orchestrés par Marion (en courant, vue d’en haut, lancer du bouquet etc.)

Vers 19h30, nous avons invité tout le monde sous notre hangar, restauré et décoré pour l’occasion. Une scène fut préparée à l’avance avec une seconde arche (plan B en cas de pluie). Sur scène, les instruments de deux groupes de musique traditionnelle étaient installés et se sont succédés jusqu’à minuit et demi. Nous étions 120 personnes assises.

L’entrée froide fut servie à l’assiette par Les fêlés du bocal, la garniture légumes et cochon à la broche furent servis en mode buffet.
Le gâteau fut préparé par la maman de Tereza qui est pâtissière.

En conclusion, le plus long fut d’aménager la grange en salle de réception, mais elle nous permet aujourd’hui de l’utiliser pour d’autres évènements.

Nous avons aussi acheté progressivement les chaises (paille/bois) + tables au lieu d’en louer (d’ailleurs rien ne nous plaisait en location). Nous avons aussi acheté les assiettes plates et creuses, des tasses à café des soupières (le tout style service à grand-mère) ainsi que des verres à pieds chez Emmaus pendant un an.  

Le traiteur fut laborieux à trouver car après une annulation puis une prise de contact qui n’a pas porté ses fruits, nous avons contacté un restaurateur partenaire de notre ferme, mais à un budget plus important que prévu.
 
Toute la déco : fleurs, fanions, guirlandes en origami, fut créée de toute pièce.
L’installation des guirlandes lumineuses fut un présent d’un ami éclairagiste.

De nombreux amis sont venus les derniers mois pour nous donner des coups de main. Nos familles respectives sont arrivées une semaine avant le mariage pour les derniers préparatifs et passer du temps ensemble.

Pour s’accorder sur le style des installations, des couleurs et du mariage globalement, nous avons beaucoup échangé sur Pinterest et avons créé de nombreux mood-board.

Au final, nous avons réussi à accorder nos visions qui se sont montrées complémentaires.

Lors de l’évènement en lui-même nous avons été nos propres régisseurs techniques/chefs d’orchestres, changeant de plateaux et en veillant à assurer une bonne fluidité entre catering, cérémonie, vin d’honneur, diner et concerts de musique. Heureusement que nous avons déjà de l’expérience dans l’évènementiel, sans quoi nous n’aurions peut-être pas profité autant de notre propre mariage.

Nous avons travaillé avec un grand tableau blanc pour que chaque membre de famille connaisse les tâches à finir avant le jour J.

Bref, oui c’était du temps et de l’énergie dont nous aurions pu nous passer avec un wedding planner. Mais organiser ce mariage tous ensemble, en famille et avec nos amis fut une aventure qui a su resserrer nos liens avec chacun d’eux. Tous ces petits moments précieux de récoltes de fleurs ensemble, de préparation de repas, de nettoyage sont des souvenirs supplémentaires que nous n’oublierons pas.

Les points primordiaux sont:
– La gestion de la pluie
– Scénariser la journée : où sont les invités ? Où sont les traiteurs ? Où sont les musiciens ?
– Quels besoins techniques ? Quels espaces, besoins en électricité, matériel etc.
– Contacter tous les intervenants 1 semaine avant pour les informer du déroulement global de la journée/soirée. (équipe catering, techniciens son/lumière, musiciens, Maitre de cérémonie etc.)

Nous tenons aussi à faire remarquer qu’il faut aussi un petit grain de chance pour que tout se passe bien !

Note de la rédaction : Vous envisagez de vous faire accompagné dans l’organisation de votre mariage, afin de vous aider dans votre réflexion je vous invite à lire l’article Faire appel ou non à une wedding planner.  

Souvenir le plus touchant

Laureline : Dans cette journée, quel moment a été le plus touchant pour vous ?

Pour Laurent, le moment le plus touchant fut la cérémonie païenne dans le jardin. En effet, l’alliage de la musique live, la décoration, les mots prononcés, l’émotion à son comble, la couleur du ciel,  les invités venus des quatre coins de la planète furent une expérience vraiment intense.

Pour Tereza le moment le plus touchant fut également la cérémonie car nous l’avions planifié à notre image. Chaque moment fut écrit à l’avance grâce à l’aide de Jezabel notre maitre de cérémonie.

Note de la rédaction : Vous ave opté pour une cérémonie laïque? Trouvez le rituel de cérémonie qui vous correspond.

Les conseils des mariés

Laureline : Si vous aviez quelques conseils précieux à donner à des futurs mariés, quels seraient-ils ?

Nos conseils sont:

– Planifier la cérémonie à l’avance avec l’aide de personnes expérimentées
– Ecrire une feuille de route de la journée et la présenter à tous les intervenants catering, musiciens techniciens etc.
-prévoir un plan B pour chaque chose

Note de la rédaction : Vous souhaitez vous aussi vous marier chez vous, découvrez notre Guide pratique pour organiser son mariage en pleine nature et/ou à domicile.

Les mots de la photographe

Laureline : Quel a été le moment le plus touchant pour toi derrière ton objectif sur ce mariage ?

Marion Billou : Il y a eu beaucoup de moments touchants pour moi sur ce mariage. C’est ce qui fait que ça a été un mariage très inspirant du début à la fin.
Voici les moments dont je parle :
– Lors de leur cérémonie, un rituel où Laurent a célébré ses ancêtres. Je sentais l’émotion si forte de Laurent lors de la cérémonie lorsqu’il leur parlait lié à ses origines profondes. Et les musiciens aussi lors de la cérémonie, c’était fabuleux.
– J’ai adoré le moment où Tereza a dansé avec les petites filles pendant le cocktail avec ce groupe de musique qui m’a fait vibrer. Des musiques celtiques qui nous ont clairement fait voyager. Moment spontané et enfantin. Comme un élan de liberté. C’est rare de voir les mariés se lâcher et prendre le temps pour ces petites choses simples lors de leur mariage.
– La séance couple, proche de l’arbre où ils se retrouvent de temps en temps pour souffler un peu. Avec leur métier de maraîchers, les journées sont parfois très chargées et très longues. J’ai senti que ce lieu était très symbolique pour eux !
– La découverte de la salle qui était époustouflante ! Et je sais à quel point ils ont bossé pour ça. Un mois et demi avant le mariage, je suis allée leur rendre visite et le hangar n’était pas du tout fini, ni même aménagé pour une réception . Donc lorsque j’ai vu ce que ça donnait, j’étais émerveillée. Je ne pensais même pas qu’ils arriveraient à faire ce qu’ils voulaient en si peu de temps. C’est là où on comprend leur métier et que travailler ne leur fait pas peur.
– Les musiciens lors de la soirée. Tereza leur avait construit une scène pour eux et nous avons eu 2 groupes différents et c’était vraiment envoutant !

Laureline : Quel prestataire t’a vraiment surpris par la qualité de son travail ?

Marion Billou : Pour les prestataires, je parlerais des musiciens ! Ils m’ont vraiment transporté et ont donné une ambiance si intemporelle au mariage. Ceux du cocktail surtout, pour l’ambiance festive.

Les artistes du jour recommandés par les mariés

Photographe : Marion Billou | Musicien : Gaëtan Coutable | Restaurateur : Les Fêlés du Bocal |

Organiser votre mariage avec sens


Tous nos conseils

S'abonner à la newsletter


reportage mariage photographe reporter
Vous êtes photographe ?

Soumettez un reportage

Si vous vous retrouvez dans l’esprit de L’Atelier Wedding, n’hésitez pas à nous contacter pour partager vos images !

Qui vous écrit ?

Hello, moi c'est

Laureline !

Rédactrice du blog & organisatrice du salon L’Atelier Wedding – France.
Envie de papoter ? Envoyez-moi un petit mot doux :


Instagram
Suivez-nous sur

Erreur: Error validating access token: Session has expired on Monday, 10-Jun-24 02:52:55 PDT. The current time is Monday, 15-Jul-24 13:40:00 PDT.