Couple qui rigole en s'enlaçant
Logo de L'Atelier Wedding
Vous êtes ici :>>>Mariage au Château du Plessis près d’Angers

Mariage au Château du Plessis près d’Angers

Mariage domaine du Plessis Angers

Aishah et François ont la trentaine et se sont rencontrés il y a dix ans à Bangalore en Inde. Ils vivent maintenant à Singapour. Ils ont décidé de se marier près d’Angers au Château Le Plessis Macé.
Dans une ambiance chic et pourtant si décontractée, pleine d’éclats de rire et de tempêtes d’émotions, Léa Fery a su retranscrire ce jour unique pluvieux mais pour le moins heureux. Je vous laisse découvrir cette belle union en images.

Christelle : A quel moment avez-vous su que le mariage était fait pour vous ?

Aishah : Très tôt, nous avons su que nous souhaitions construire notre vie ensemble. François et moi avons trouvé en l’autre une âme soeur. Tous les projets et aventures durant ces dix dernières années ont été pensés ensemble. Cependant, avant que nous puissions nous marier, nous avons surmonter quelques obstacles. Pendant plusieurs années, nous avons vécu à distance l’un de l’autre. Ce n’était pas facile de vivre séparés, mais la volonté de construire notre vie ensemble est restée intacte. Il y a quelques années, j’ai décidé de venir vivre avec François à Singapour et peu après, nous avons commencé à parler mariage.

Christelle : Comment s’est deroulée la demande ?

Aishah : François a fait sa demande en mariage le jour de mon anniversaire. Il avait organisé un voyage surprise sur la Baie d’Ha Long, au Vietnam. Un soir, lors de cette croisière de quelques jours, François m’a dit qu’il avait une surprise pour mon anniversaire. Sur le balcon de notre cabine, il m’a offert un album photos contenant des moments forts de notre vie ensemble.

Lorsque j’ai fini de parcourir l’album photos et que j’ai levé les yeux vers lui, il me tendait une bague de fiançailles !

Christelle : Combien de temps avez vous pris pour l’ensemble de l’organisation, et quels ont été les points primordiaux ?

Aishah : Nous avons commencé la planification de notre mariage à peu près un an avant le jour J. En réalité, nous n’avons pas planifié qu’un mariage mais deux !
Avant notre cérémonie laïque en France, nous avons organisé un mariage plus traditionnel en Malaisie. Pour nous, le choix du lieu a été un choix important que nous avons effectué assez tôt. Pour notre mariage en France, nous avons choisi un lieu chargé d’histoire, dans la région natale de François. Pour ce qui est de la cérémonie en Malaisie, nous avons choisi la maison de ma famille. Ensuite, le choix des prestataires a également été très important. Nous avons décidé d’engager des personnes et des sociétés en qui nous pouvions avoir une totale confiance – soit car celles-ci nous avaient été recommandées par nos familles ou amis, soit car leur portfolio nous avait totalement séduits.

Christelle : Quel moment a été le plus touchant ?

Aishah : En Malaisie, le moment le plus touchant a été quand mon père a donné ma main à François, tout en lisant ses voeux. J’ai vraiment essayé de tenir le plus longtemps sans pleurer trop. En France, le plus touchant, c’était les discours pendant la cérémonie. J’ai même une super photo de toutes mes demoiselles d’honneur en larmes !

Christelle : Quelques conseils pour les futurs mariés ?

Aishah : Mon conseil ne s’appliquera peut-être pas à tout le monde, vu que nous avons tous différentes cultures. Moi, ce que j’ai appris de notre mariage, en ayant deux univers différents, deux cultures différentes, c’est qu’on doit bien se rappeler du “pourquoi” on se marie.

Au final, l’important, ce n’est pas tant nous deux, c’est la réunion de nos familles, surtout nos parents.

On doit se rappeler que l’important, c’est vraiment tout ce qui compose cette journée, la cérémonie, et non pas les détails de la décoration ou la couleurs des nappes. L’important, c’est d’être patients, c’est un excellent exercice qui renforce la relation qu’on a avec son partenaire.

Quelques mots de la photographe

Christelle : Derrière ton objectif, qu’est-ce qui t’a le plus touché pendant ce mariage ?
Léa : Ce mariage était un de ces mariages qu’on attend toute l’année avec impatience, parce que j’ai eu un super feeling avec ce couple, ils ont leur touche de folie, leur envie de passer une sacrée journée, de faire venir du monde de partout, et surtout d’aussi loin, pour faire une grosse fiesta ! Dans cette famille, beaucoup d’amour et de partage entre les parents de François et Aishah, ses origines, sa culture, une grande bienveillance. Elle fait clairement partie intégrante de la famille, et c’était vraiment beau à ressentir ! J’ai été touchée par leurs mots, leur douceur, leur connexion. Je suis ravie qu’ils aient profité autant de cette journée, malgré la pluie phénoménale qui tombait ce jour là.

Christelle : Qu’est-ce que tu aimes par dessus tout dans ton métier de photographe mariage ?
Léa : Tellement de choses que j’aime dans ce métier, c’est tellement dur de choisir ! Je pense que ce que j’aime le plus, c’est de voir à quel point les gens s’aiment entre eux, entre amis, dans leur couple, dans leurs familles. J’aime vivre ces moments si intenses, j’aime le fait que mes couples me partagent ces moments d’intimité, qu’ils m’offrent leur confiance, et qu’ils me donnent carte blanche pour faire les photos comme je les ressens. J’aime pleurer aux cérémonies, vivre à 100% les émotions de ces journées si particulières. J’aime les rencontrer, les connaitre, savoir que CETTE photo là va faire toute la différence à leurs yeux, j’aime savoir que, tous les week end (ou presque), je vis le plus beau jour de quelqu’un, et qu’en plus, ils ont décidé de le partager avec moi. Bref, j’aime mon métier !

Je remercie de tout coeur Léa pour le partage de ce mariage émouvant ainsi qu’à Aishah et François pour leurs mots pleins de sincérité.

Rendez-vous la semaine prochaine pour un reportage mariage de la région Pays de la Loire !

Les crédits

Photographe : Léa Fery | Lieu : Château Le Plessis Macé | DJ + son/lumière : The Black Machine | Catering : The Green Traiteur | Robe : Liz Martinez |

Je suis Christelle, décoratrice de mariage et styliste pour les pros.

En 2015, je lance le 1er salon alternatif du mariage à Nantes «L’Atelier Wedding» pour mettre en valeur les talents créatifs & modernes du mariage en Pays-de-Loire.

En 2019, je crée ce site du même nom pour donner d’autant plus de conseils aux futurs mariés de la région nantaise, afin qu’ils abordent leur union de manière détendue & dans une atmosphère bienveillante.



Laissez un commentaire

Newsletter

Coucou !

Je suis Christelle, décoratrice de mariage et styliste pour les pros.

En 2015, je lance le 1er salon alternatif du mariage à Nantes «L’Atelier Wedding» pour mettre en valeur les talents créatifs & modernes du mariage en Pays-de-Loire.

En 2019, je crée ce site du même nom pour donner d’autant plus de conseils aux futurs mariés de la région nantaise, afin qu’ils abordent leur union de manière détendue & dans une atmosphère bienveillante.

Pictogramme Écrivez-moi
Écrivez-moi