Couple qui rigole en s'enlaçant
Logo de L'Atelier Wedding
Vous êtes ici :>>>Organiser son mariage avec un bébé

Organiser son mariage avec un bébé

Se marier en étant parent : le petit coup de pouce

Nous savons très bien le chamboulement que peut amener l’arrivée d’un nouveau bébé ou une grossesse. Même si les proches nous en alertent, difficile d’imaginer vraiment ce que cela sera avant d’être dans le concret de notre vie de nouveau parent.

On sait aussi l’ampleur que demande l’organisation d’un mariage. Toutes deux sont des périodes de vie où on peut vite se faire « happer » par la quantité de tâches et la fatigue. Pourtant, n’est ce pas les deux événements les plus beaux dans le parcours d’un couple ?

Alors, comment imaginer l’organisation d’un mariage en même temps que l’arrivée d’un bébé, pour profiter au mieux de ces événements exceptionnels de vie ?

Moi-même, j’avais imaginé reprendre le travail deux semaines après la naissance de ma première fille, alors je ne suis pas vraiment le bon exemple de la personne qui a écouté son entourage. Les princesses anglaises qui sortent de la clinique 3h après l’accouchement, les ministres de notre pays qui retournent à leurs missions après quelques jours ne nous donnent pas une vraie image de la réalité.

Bien-sûr que d’imaginer notre union avec cette nouvelle petite vie qui nous ait chère est sublime. Mais il serait dommage de se laisser complètement emporter par la to-do list à rallonge et les cernes jusqu’au menton.

Dans cet article, je vous donne mes conseils pour vous aider à concrétiser votre amour lors d’un mariage qui vous ressemble vraiment tout en profitant de votre vie de famille. J’ai également fait appel à Stella des créateurs de cérémonies qui a animé de nombreuses cérémonies en présence de bébés ainsi que le retour de jeunes mamans ayant vécu l’expérience du mariage avec bébé dans les bras. Organiser un mariage avec un bébé ou des jeunes enfants, c’est faisable et vous serez d’autant plus fiers et heureux de l’avoir fait !

Prendre du temps pour soi

Il est important, avant de se lancer dans la grande aventure du mariage, de se sentir prêt et épanoui au sein de sa famille. Même si l’arrivée d’un enfant est un événement heureux, il arrive parfois que les jeunes parents, notamment la maman, aient un petit coup de mou : c’est ce que l’on appelle le « baby blues ».

Pour bien s’occuper de son bébé et s’épanouir dans son couple, il faut avant tout prendre soi de soi. Être en paix et apaisé avec soi-même permet de donner le meilleur aux gens qu’on aime.

Le baby blues ou toute autre forme de déprime ne doit pas être un tabou ! Il est essentiel d’en parler et de se faire aider pour aller mieux. Afin de prendre soin de votre santé mentale, vous pouvez consulter un professionnel de santé ou encore un spécialiste du bien-être. C’est notamment le cas de Emeline, de Birds, professeure de danse intuitive qui accompagne les futurs mariés dans un programme bien-être.

Mais il ne faut pas attendre que la déprime vous guette pour écouter ce que vous dit votre corps et votre coeur : veiller sur soi-même, c’est bien de le faire toute la vie et notamment au moment de se dire “oui”.

S’organiser

Moi-même “mama”, je sais à quel point la gestion de l’emploi du temps de la famille est compliquée… et chargée ! Alors ajoutez à cela la préparation du grand jour, il va vous falloir des trucs et astuces pour réussir.

Costume, robe ou combinaison, traiteur, joaillier… nombreux seront les prestataires que vous allez contacter et rencontrer pour le grand jour.

Afin d’optimiser votre temps, vous pouvez par exemple planifier vos visites de lieux de réception le même jour. Ainsi, vous diminuez le nombre de jours où vous devez faire garder votre enfant et vous avez toutes les données en tête pour comparer les avantages/inconvénients des différents lieux. Pour les autres rendez-vous réalisés avec bébé, ne chargez pas trop le planning. Plus vous allez à l’encontre du rythme de bébé, plus vous risquez qu’il se sente vraiment bousculé et soit irrité.
Vous allaitez ? N’ayez pas peur de le faire en public ! Votre bébé se sentira rassuré d’avoir ce petit moment précieux avec vous et pourra continuer sa promenade avec vous.

Pensez aussi à créer un rétroplanning et à vous fixer des deadlines. Il vous aidera à mieux gérer votre temps. Ne pas être débordé par l’organisation de son mariage permet d’en profiter pleinement le jour-J. Vous ne savez pas par quoi commencer ? Par acides précieux conseils pour le rétro-planning de votre mariage. Je vous recommande vivement de lire ces astuces.

Mais surtout, si vous ne parvenez pas à respecter les délais fixés, don’t worry ! Vous n’êtes pas surhumains et chacun va à son rythme. L’objectif du rétro-planning est de vous aider à y voir plus clair sur le long terme, pas de vous stresser.

Se faire aider

Que ce soient les tâches en amont du mariage ou celles du jour-J, il est vivement recommandé de déléguer des missions à vos proches. Confier des tâches à vos amis ou membres de votre famille vous permet non seulement de gagner du temps mais aussi de passer du temps avec eux. Entourez-vous de personnes bienveillantes et en qui vous avez confiance.

Alice, jeune maman, suggère ce qu’elle avait mis en place pour son mariage :

La marraine de notre enfant était à la maison les deux jours avant le mariage et était au petits soins pour lui. Cela leur a permis de passer du temps ensemble et nous a beaucoup allégé.

En plus de gérer les préparatifs avec vos proches, n’hésitez pas à faire appel à des wedding planner ! À l’écoute de vos envies et besoins, les organisateurs d’événement sont de véritables soutiens lorsque vous êtes un peu perdus dans l’organisation et que vous manquez de temps.

Pendant la cérémonie, Stella, officiante vous conseille également de prévoir une place pour votre tout petit et la personne qui s’occupe de lui pendant la cérémonie. L’idéal serait de les placer sur les bords extérieurs pour qu’ils puissent se lever facilement. Confiez votre bébé à un proche qu’il connaît. Un nourrisson se sent en sécurité dans les bras d’une personne dont il connaît l’odeur. Cela le tranquillise tout de suite. Rassurez-vous tout de même : Stella m’a confié qu’

elle n’avait jamais eu de cas de nourrissons de mariés hurlant durant la cérémonie… Peut-être parce que les bébés ressentent (avec leurs petites antennes de bébé !) que leurs parents sont heureux et sereins.

Et bien entendu, notre super officiante recommande de ne pas confier un nourrisson à sa petite cousine de 5 ans pour qu’elle le porte pendant le cortège d’enfants lors de la cérémonie… Cela peut paraître très mignon, mais mieux vaut éviter les drames !

Ne pas se prendre la tête

Plus vous allez chercher la perfection, moins vous profiterez ! Faites un mariage qui vous ressemble, pas un mariage qui suit tous les conseils contradictoires de votre entourage ou toutes les tendances. Rappelons-le, Instagram et Pinterest, ce n’est pas la réalité !

Alice, maman depuis deux mois lors de son mariage témoigne :
« On a pas eu de gros couac, l’avantage avec une naissance rapprochée d’un mariage est que tu as plein d’autres choses à penser que l’événement. Cela nous a beaucoup aidé car nous n’étions vraiment pas stressés avant le jour J. »

Vous pouvez aussi simplifier certaines étapes de votre mariage. Faites comme Ida & Mickaël, qui ont réussi à organiser leur grand jour avec un petit de 2 mois. Par exemple, plutôt que de perdre du temps et de l’énergie à faire un plan de table (vrai casse-tête), laissez vos invités s’installer où ils le souhaitent. Organisez avec votre traiteur un grand buffet ou bien un service à table, mais ne vous préoccupez pas du placement de vos proches. L’avantage, c’est qu’en plus, vous êtes sûrs de ne vexer personne !

Stella suggère de laisser votre bébé dormir si tel est le cas. Ne pas chercher à le faire absolument participer… Ne pas se mettre de pression ou lui en mettre. Se souvenir que c’est un tout petit être encore connecté aux étoiles et pas un « pin’s » qu’on va arborer fièrement pendant la cérémonie…

Profiter le jour-J

Si vous n’avez pas encore défini l’heure de votre cérémonie, il est conseillé de l’organiser en milieu d’après-midi. Cela vous laissera le temps de vous préparer, entourés de vos proches… pendant que bébé fait la sieste !

Lors de votre union, vous aurez bien évidemment envie de partager ce moment avec votre bébé… mais aussi de pouvoir profiter à 100% de tous vos invités. Autant pour votre enfant que pour les autres petits invités, faites appel à des professionnels spécialisés dans la garde d’enfants. Magic Events et son kids corner sur-mesure, Babychou services et ses activités adaptées aux enfants ou encore Loca Rent et Les jeux de Maud pour les plus grands : il y en a pour tous les goûts et tous les âges !

Conseil de Stella : un nourrisson est aussi très facile à confier à une nounou le temps de la cérémonie ! N’ayez aucune culpabilité à ce sujet, bien au contraire ! Ça ne veut pas dire que vous ne l’aimez pas…Juste que vous avez votre petit moment à vivre, et lui n’en sera que plus tranquille ! Il en est de même pour le reste de la journée (et de la nuit !). Si vous ne souhaitez pas que votre nouveau-né dorme sur le lieu de réception, notamment à cause du bruit, l’idéal est de contacter une babysitter (ou à Papy Mamie qui rentrent plus tôt hihi) qui peut le garder chez vous. Ainsi, il pourra dormir paisiblement et vous pourrez danser jusqu’au bout de la nuit. On ne vous garantie pas la facilité de la tâche le lendemain matin par contre. ahah.

Alice, jeune maman, propose :
« Le jour J, nous avons fait la mairie en petit comité le matin, il était avec sa marraine à la maison, il avait donc tous se repères.
Puis il était présent à la cérémonie laïque ainsi qu’au vin d’honneur.
Cela a permis à toute notre famille et amis qui ne l’avait pas encore vu de le rencontrer.
Puis la sœur de ma témoin a pris le relais et s’en est occupé pour qu’il se repose en dehors de l’événement. »

S'écouter

Stella, des créateurs de cérémonies a vécu de nombreuses cérémonies avec des petits bouts dans l’assemblée. Elle a souhaité partager avec vous quelques instants suspendus et magique en présence de bébés.

« – Je me souviens du marié qui rentre avec son petit bonhomme de 1 mois dans les bras, en premier, et découvre la mariée arrivée en dernier du cortège. Le bébé a ensuite été confié aux grands parents.

– J’ai le souvenir de Milo portant à son cou un long ruban avec les alliances. J’étais trop fière et trop heureuse qu’il m’ait tendu les bras avec un beau souvenir. Je l’ai ensuite amené aux mariés. Gros câlin papa-maman-bébé avant l’échange des alliances. C’était trop bien !

– C’était un mariage en pleine nature… les mariés avait un tout petit bébé (3 mois) et plein de copines avec des tout petits bébés… Il y avait un petit terre plein couvert d’herbe juste à côté de la cérémonie. 15 minutes après le début de la cérémonie, une maman qui avait besoin d’allaiter s’est levée puis est venue s’installer au milieu du terre plein pour donner à manger à son bébé… Puis une autre… Puis 3, puis 4… Puis 6 ! C’était hyper drôle et touchant à la fois… Les mamans étaient heureuses de pouvoir assister à la cérémonie et les bébés hyper contents de pouvoir « manger leurs mamans » en toute quiétude !

– Un jour, j’ai écrit un discours en imaginant que c’était celui de Marlow (4 mois) adressé à son papa et sa maman. C’est moi qui l’ai lu, j’avais mis derrière un morceau de musique que les mariés adoraient mais en version « berceuse » (guitare et boîte à musique)… C’était un moment un peu fou… Les mariés riaient et pleuraient en même temps. Ça reste une très chouette souvenir. »

Alice, elle, suggère d’écouter son instinct « Si pour toi, c’est important qu’il soit avec toi, organise les tâches annexes auprès de tes proches et fais confiance. A l’inverse, si tu es d’accord pour le faire garder quelques heures auprès de proches avant le jour J ou le jour J, fais le !
Dans tous les cas, si tu es détendue, ça se passera bien. Le plus important est bien que tu sois épanouie. « 

J’espère sincèrement que ces conseils vous seront précieux ! Si vous voulez être tenus au courant des prochains articles, n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter.

Besos,
Christelle

Les crédits

Photographe : Poppy Blossom Photographie |

Je suis Christelle, décoratrice de mariage et styliste pour les pros.

En 2015, je lance le 1er salon alternatif du mariage à Nantes «L’Atelier Wedding» pour mettre en valeur les talents créatifs & modernes du mariage en Pays-de-Loire.

En 2019, je crée ce site du même nom pour donner d’autant plus de conseils aux futurs mariés de la région nantaise, afin qu’ils abordent leur union de manière détendue & dans une atmosphère bienveillante.



Laissez un commentaire

Newsletter

Coucou !

Je suis Christelle, décoratrice de mariage et styliste pour les pros.

En 2015, je lance le 1er salon alternatif du mariage à Nantes «L’Atelier Wedding» pour mettre en valeur les talents créatifs & modernes du mariage en Pays-de-Loire.

En 2019, je crée ce site du même nom pour donner d’autant plus de conseils aux futurs mariés de la région nantaise, afin qu’ils abordent leur union de manière détendue & dans une atmosphère bienveillante.

Pictogramme Écrivez-moi
Écrivez-moi